© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2011. Tous droits réservés

Isabel Duperray, Les Dormeurs du Val

Extraits du dossier de presse


A travers des peintures, photographies et captations vidéos, l’exposition d’Isabel Duperray nous montre que l’apparence paisible des paysages corréziens occulte les souvenirs de drames qui s’y sont parfois joués.

Ce travail est le résultat d’un intérêt que la Corrèze a éveillé chez l’artiste à propos de la relation entre un paysage et sa mémoiren ici les lieux de résistance.


« Après ma première résidence à Chamalot en 2008, j’ai eu envie de développer un projet artistique sur le paysage corrézien et la présence des stèles rappelant la Résistance, en particulier celles qui se trouvent dans des lieux de nature isolés. Au-delà de la simple apparence d’une nature sauvage et paisible, on trouve la mémoire d’autres temps plus âpres et plus durs, et notamment ceux de la guerre de 1940. C’est cette ambiguïté qui m’intéresse. » (Isabel Duperray)


L’objet de ce travail d’évoquer le passage du temps et la mémoire de cette époque par des représentations pluridisciplinaires du paysage en Limousin. Cette exposition est une ballade (au sens d’un poème) à travers des images, des mots, une matière sonore. Elle fait apparaître un territoire imaginaire,subjectif,s’appuyant néanmoins sur des lieux, des images, des mots récoltés, des noms.


La réalisation de ce projet a été possible grâce à des séjours en 2010 et 2011 à Chamalot-Résidences d’artistes.







 

     

     

     

     

     






Exposition du 16 au 31 octobre 2011. Chamalot-Résidences d’artistes - 19300 Moustier - Ventadour. Tél.: +33 (0)5 55 93 05 90. Ouverture le samedi, dimanche et lundi de 15h à 18h et sur rdv les après-midi du 24 au 28 octobre.



L’exposition est conçue comme une installation comprenant des peintures (de formats et de factures divers), des tirages photographiques (peints ou non), des images en mouvement ainsi qu’un travail sur le son et la lumière.

L’artiste propose un récit fragmenté d’espace et de temps avec des images écrans comme support de sa vision subjective des paysages corréziens : bois, étangs, pâturages, ciels, sols... De ce paysage surgissent parfois des stèles comme incarnation d’une absence, d’une disparition qui réveillent néanmoins la mémoire de ce temps passé fondu dans le temps présent.

Isabel Duperray, Un projet sur le paysage et la mémoire en Limousin - Paysage avec figures absentes (extraits)

« L’objet de ce travail est d’évoquer le passage du temps et de la mémoire à travers des représentations pluridisciplinaires du paysage en Limousin. [...] En m’appuyant sur ce territoire et cette histoire concrète,je veux explorer différentes représentations du paysage et de son contenu qui nous conduit à remettre en question une perception première et simpliste de la nature comme lieu de paix et de beauté.
Le poème de Rimbaud Le dormeur du val a été constamment présent à mon esprit dans l’élaboration de ce projet : le dévoilement progressif d’un drame qui commence par l’évocation d’un paysage ruisselant de lumière et de vie et qui s’achève par « les deux trous rouges au côté droit ».

Archives expositions personnelles France

  Isabel Duperray, Les Dormeurs du Val
  Chamalot Résidence d’artistes, Moustier-Ventadour
  16.10 -   18.12.2011

Archives expositions personnelles (D)