Lin Delpierre, Triptyque Séoul 2009 (détail)

Textes de Lin Delpierre


Triptyque Séoul 2009


Il m’a été rapporté que non loin de chez moi, dans une rue empruntée par les voyageurs et les voyeurs, un cinéma s’appelait «Le Styx».

Les images allaient comme des morts. Et les visages seuls sortaient dans la rue.


A partir de ce savoir, qu’il n’y ait d’autre recours que d’incorporer, par détournement photonique, des laps de fictions pour mieux dégager le matériau psychique du visible, voilà qu’elle est la tâche que je m’assignais.


Entre photographie et cinéma, la série intitulée « Triptyque Seoul » développe une économie de montage urbain.

Ci-contre

Lin Delpierre, Triptyque Séoul 2009 (détail)


Palestine 2009


Résidence dans la camp d’Aqbat Jaber en Palestine. Je sens bien que le monde s’opacifie, que n’en suis pas maître par la vue, et d’autant plus contradictoirement que ce que nous voyons appartient à la transparence de la guerre.


Le photographe, puisque l’histoire manque à son récit et qu’il doute de son instrument, semblerait ne plus avoir voix au chapitre.


Je cherche juste le retour des choses ; qu’un nuage légende le ciel et ne rien voir.


Lin Delpierre, Sans titre - Palestine, 2010. Epreuve couleur, jet d'encre, 39 x 49 cm

Lin Delpierre, Sans titre - Palestine, 2010. Epreuve couleur, jet d'encre, 39 x 49 cm

Exposition du 8 septembre au 2 octobre 2010. Galerie Cour Carrée, 107 rue Quincampoix - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 48 87 46 36.

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Lin Delpierre, 2007-2010 Nouveaux itinéraires

Archives expositions personnelles France

  Lin Delpierre, 2007-2010 Nouveaux itinéraires
  Galerie Cour Carrée, Paris
  08.09 - 02.10.2010

Archives expositions personnelles (D)