© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Armanda Duarte, Uma Combinaçao (2)

Archives expositions personnelles France

Communiqué de presse


La galerie BSL présente Naturoscopie, une collection de pièces en édition limitée conçues par le designer et architecte d’intérieur français Noé Duchaufour-Lawrance.


Avec ce travail, le créateur s’inscrit résolument au-delà d’une transcription littérale de la nature pour ressusciter les impressions et les sensations que nous éprouvons tous au contact de certains phénomènes naturels.


Dans cette collection, Noé Duchaufour-Lawrance met en perspective une nature non pas imitée ou représentée, mais une nature captée, ressentie, recréée. Ici, la fonction de l’objet de design (éclairer, poser, refléter…) se confond avec une trace émotionnelle primaire : celle de la nature lorsque le soleil traverse le feuillage d’un arbre, lorsque le ciel change sous le vent, lorsque l’image d’un coucher de soleil vient imprimer la surface sensible de nos souvenirs. Une simplicité et une universalité transmises grâce à des matériaux synthétiques – fibre de carbone, plexiglass, polyamide… – plutôt que des matériaux naturels, via la technologie de Leds et leur programmations numérique plutôt que dans un geste Arte Povera. Les formes organiques des pièces, fluides et structurées à la fois, viennent soutenir et prolonger l’expérience de ce vécu sensoriel.


Naturoscopie est avant tout une réminiscence, une Madeleine de Proust autant personnelle qu’universelle. Le design s’y affirme comme vecteur d’impressions, un révélateur d’images, un réceptacle et un émetteur d’émotions. "Il y a des moments, des jours, au cours desquels il est possible, pour ainsi dire par surprise, de capter des fragments du quotidien qui correspondent exactement à la réalité de nos sensations." Carlo Mollino










































































 







Exposition du 8 septembre au 15 décembre 2012. Galerie BSL, 23 rue Charlot - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 44 78 94 14. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h et sur rendez-vous.

  Noé Duchaufour-Lawrance, Naturoscopie
  Galerie BSL, Paris
  08.09 - 15.12.2012

Naturoscopie I - Etagère

Cette étagère tire son inspiration des structures fondamentales de la nature. Depuis la cellule jusqu’aux systèmes stellaires et planétaires, l’univers est constitué d’éléments en réseaux et de matériaux interconnectés. Cette pièce de design interprète et donne à voir la structure fondamentale de la vie, qu’elle s’envisage sur un plan microscopique ou sur un plan macroscopique.


Naturoscopie II - Luminaires

Cet ensemble de luminaires correspond à la transcription sensible du soleil lorsqu’il traverse le feuillage d’un arbre. A l’intérieur de chaque tête, l’enchaînement des Leds et leur réflexion sur des miroirs et des surfaces colorées interprètent ce mouvement naturel, dans une temporalité à la fois fugitive et pérenne. La lumière s’affirme sous la forme d’éclats et de fragments verts, jaunes ou argentés, vifs ou adoucis.

Dans les compositions murales, le ramage se déploie à plat, sur un seul plan parallèle au mur, les articulations des têtes rendant possibles différents positionnements. Dans les plafonniers, le ramage se déploie en volume, les modules s’articulant à différentes hauteurs.


Naturoscopie III – Deux tables basses et un miroir

Chacun de ces objets fonctionne comme une boîte noire photographique, un révélateur d’images et d’émotions. La perception d’un paysage, d’un ciel changeant, d’un coucher de soleil ou d’une aurore boréale est soutenue par la vision partielle, mouvante et colorée d’une photographie dissimulée à l’intérieur. L’important ici n’est pas l’image en elle-même, mais bien les impressions contenues dans un moment passé, dans un souvenir maintenu vivant grâce à l’objet qui l’abrite et au système lumineux mis en oeuvre. Les spots Leds balaient alternativement la surface imprimée. La photographie n’est jamais visible dans sa totalité. L’expérience de l’objet devient ainsi évolutive, laissant le spectateur libre de se projeter dans sa propre mémoire sensorielle.


Naturoscopie IV - Luminaire

Un nuage se trouve comme capturé à l’intérieur de ce luminaire. Cette image est créée par le jeu des alvéoles et leur profondeur différentielle à l’intérieur de l’objet. La trame alvéolaire vient ainsi susciter des jeux d’ombres progressifs, modélisant par effets d’optique et cinétiques la forme d’un nuage en mouvement.

Archives expositions personnelles (D)